Dissuasion nucléaire

Les incohérences

La dissuasion nucléaire, « clé de voûte de notre sécurité », consiste à menacer d’infliger des représailles à un adversaire potentiel qui s’en prendrait à « nos intérêts vitaux ». En réalité, cette arme est inutilisable :

– stratégiquement : son usage entrainerait des destructions mutuelles inouïes ;

– politiquement : l’utilisateur serait mis au ban de la communauté internationale et de son propre pays – ou de ce qu’il en resterait après riposte ;

– juridiquement : le règlement militaire français interdit aux militaires, et donc aux officiers de tir des sousmarins nucléaires lanceurs d’engins (SNLE), d’obéir à des ordres contraires à la loi internationale et à la morale ;

– écologiquement : la radioactivité n’a pas de frontières.   Or une arme inutilisable ne peut avoir aucun effet dissuasif puisque l’agresseur potentiel sait qu’elle ne sera pas utilisée…

Pour en savoir plus et lire le communiqué de presse du 16 juillet 2021, cliquer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.