Accueil
Rond Point
Ecoute et Partage
Agenda
Réflexions
Spiritualité 1
Nouvelles
Grains de vie
Mot mensuel
Echo des chemins
Clins d'oeil
Opinions
Liens
Services
Plan du site

 

 

L'écho des chemins (Quelques nouvelles)

 

"Entre-nous" (billets internes, cliquer)

En saisissant ci-contre votre adresse e-mail, vous administrerez votre compte et recevrez gratuitement

le Mot mensuel

d'Ecoute et Partage.

Attention !

Une demande de confirmation sera envoyée à votre adresse e-mail par postmaster@i-services.net pour que l'inscription soit prise en compte; vérifiez bien qu'elle ne glisse pas  dans les courriels indésirables !

Inscription    Désinscription
 

Entre Nous :

 

 

Billets internes d'information, Cliquer :

-   Entre nous N°8  2017 09 15

-   Entre nous N°7  2017 02 10

-   Entre nous N°6  2016 12 01

-   Entre nous N°5  2016 09 01

-   Entre nous N°4  2016 04 18

-   Entre nous N°3  2016 02 01

-   Entre nous N°2  2016 01 01

-   Entre nous N°1  2015 12 20

 

Entre Nous,    Petits messages reçus dans notre boite courriel

 

2017 12

Je découvre votre site, et suis très intéressée. Est-ce que les rencontres, ou groupes de paroles, ont lieu uniquement à Laxou ? ou y a-t-il des rencontres organisées dans d'autres régions ? J'habite dans la Vienne . Merci

Dominique

 

2017 12

Ce petit mot, juste pour dire qu'il faut à tout prix lire le dernier ouvrage paru de Boris  Cyrulnik qui nous entretient sur Psychologie de Dieu. Pour moi, je confirme qu'il s'agit d'un sujet qui sera éternellement présent et merveilleux pour l'avenir de l'humanité.

Ce livre est une perle qui se fabrique au plus profond de soi - à l'image des perles rares que l'on peut trouver dans une huitre et qui reste inaperçu si on ne sait pas la découvrir au fond de tout

être humain si on ignore la voie.

A méditer longuement pour s'y retrouver quelque part et évoluer dans le bon sens. Si la vie nous appelle, ne nous sauvons pas puisque l'amour est ce qui nous rend présent pour que puisse se réaliser une grande fraternité.

Germaine

 

2017 12

Encore merci pour la qualité de nos échanges comme pour l'empathie et la bienveillance vécues au sein d'Ecoute et Partage ; merveilleuse association qui fait du bien au cœur et à l'âme.

Olivier. 

 

2017.11

Nous avons bien reçu la lettre d'Ecoute et Partage. Comme chaque fois, mon ressenti : quel travail effectué; que de recherches pour arriver à donner un texte clair et intéressant - et aussi à temps . A bientôt !

Claudine

 

2017 10

Je viens de parcourir le site et me suis inscrit à son Mot mensuel. Quelle richesse ! De quoi alimenter de nouveaux champs de réflexions et de connaissances...

Encore merci à tous pour votre écoute et pour votre accueil qui font du bien au Cœur et à l'Ame.  

A bientôt pour de nouveaux partages.

Olivier

 

2017 10

Pour l’heure je me contente de vous suivre par le site qui est toujours d’une richesse exceptionnelle, merci

A une prochaine fois.  Amicalement.

Chantal

 

2017 09

Ne vous lassez pas de mon silence; j'aime bien savoir que vous existez encore et que le souci du partage vous travaille encore et toujours, amitiés.

Brigitte

 

2017 09

Merci de nous tenir si bien informés et de "porter" ainsi "Ecoute et Partage", tant par les infos communiquées que par la chaleur insufflées dans nos rencontres...

Bonne rentrée et à bientôt la Joie moi aussi de vous retrouver.

Avec toutes mes amitiés.

Geneviève

 

2017 09

Merci, à bientôt et encore - une fois de plus- félicitations pour tout le travail afin que continue "Ecoute et partage".

Claudine

 

2017 09

Je veux vous dire encore une fois merci pour le bon travail que vous faites et vous encourager dans la poursuite de vos projets.  Merci aussi  pour votre amitié . Je vous suis à distance et je reste de cœur avec vous. Je suis la cigale et la fourmi - parfois, il m'arrive de chanter, parfois de pleurer. Aujourd'hui, je remercie et je rends grâce pour cette journée ensoleillée en disant merci à la vie.

Germaine

                      Merci à tous !

Haut de page

 

 

Echo des chemins

Nouveau !

"L'écho des chemins" ne semble pas répondre à une attente que nous avions cru déceler.

Pourquoi ?

C'est à vous de nous le dire en nous précisant ce qui serait réellement utile ou, en tout cas, plus adapté.

Nous vous remercions de bien vouloir nous écrire en cliquant.

 

Quelques nouvelles

 à partager,

 cliquer

 

 

Un nouveau forum 2016 : "L'écho des chemins"

 

Les appels, trocs, peines, tracas, difficultés de navigateurs par internet;

Ou les propositions, avis, échanges de compagnons de route.


En partageant des nouvelles ou des préoccupations (l'inscription est ouverte à tous), vous manifestez aussi le désir de recevoir des informations courtes et diverses, des réactions spontanées et franches de compagnons sur le chemin de la vie ...

 

Nous comptons ainsi sur vos petits mots, vos renseignements, vos propositions pour qu'ils puissent bénéficier à tous ...

Merci à l'avance pour votre participation.

 

Pour lire toute la lettre de présentation, cliquer

 

Quelques nouvelles à partager, cliquer

 

 

 

Le forum « Echos des chemins » 

Entre nos rencontres qui sont en général positives et fort riches, nous n’avons guère d’échanges et chacun assume à la fois ses responsabilités et ses activités isolément. Or plusieurs souffrent soit de solitude, soit d’isolement et aimeraient pouvoir échanger ou communiquer spontanément à bâtons rompus. L’indisponibilité ou la crainte de gêner limitent l’usage du téléphone qui reste contraignant. Or l’outil informatique actuellement à notre disposition qui est fort sollicité chez les jeunes, reste pour beaucoup d’entre nous très controversé. Sans nier ses aspects parfois pervers et en restant prudent, je propose toutefois que nous essayions d’utiliser davantage entre nous un nouvel outil à travers un forum intitulé « Echos des chemins ».

Pour son lancement, il faudrait que chacun d’entre nous essaie – au moins au départ pour la mise en route- de confier quelques impressions, quelques réflexions sur un sujet qui le touche : actualité, problèmes de vie, projets … Il n’y a pas de règle, pas de tabous, pas de conditions : un mot, une phrase, une citation, une impression, une découverte, une satisfaction, une déception, une proposition (projet de balade, rendez-vous au bistrot, au ciné …) ; il suffit en effet de laisser nos mains balbutier sur le clavier ce que nos lèvres murmurent amicalement !.

Cela permettra à ceux qui se sentent seuls ou isolés de créer un réseau de relations régulières pour permettre des échanges concrets d’idées mais aussi de projets de loisirs ou de services. Tout est possible en laissant un « écho » qui offre une lueur évitant la solitude sur notre chemin. Une seule condition : consulter de temps en temps le forum, partager ses propositions, participer régulièrement ! S’il n’y a pas d’échos, le silence sera automatiquement la conséquence inévitable …

Haut de page

 

Echo des chemins

 

Les jours, les activités, les rencontres sèment sur le chemin de notre  vie un lot de découvertes, d’épreuves, d’émerveillements que nous souhaitons parfois partager.

Mais bousculés par le tourbillon des exigences indispensables et quotidiennes à satisfaire,  les liens que nous avons tissés avec nos copains, collègues, collaborateurs, partenaires, complices ou rivaux, s’estompent souvent. Nous ne pouvons plus leur rendre visite ou même écrire comme nous le souhaiterions …

Alors ?

Une réflexion, une anecdote, une expérience présentée en quelques mots spontanés et simples ; ou une citation, une pensée, une confidence évoquée avec nos propres expressions …

Ainsi sont les messages de « l’écho du chemin » que nous communiquons à nos anciens ou nouveaux compagnons de route.

Un peu comme une bouteille à la mer que nous lançons à des amis …

 

Chacun est invité à exprimer son point de vue dans le sondage suivant :

      Merci à l'avance

 

« Avec Facebook, ce qui est bien, c'est qu'on est ami avec des milliers d'inconnus, le monde entier. En fait, bien rares, en réalité, les amis que l'on connaît, que l'on peut apprécier, les vrais, ceux qui sont là quand ça va et surtout quand ça va moins bien. Facebook et autres du même genre nous trompent, nous donnent l'impression de..., et nous éloignent de la vérité de l'être, des autres et, par voie de conséquence, de nous-mêmes et de notre propre mystère … » dit Jacques

     Alors, si nous partageons la constatation de Jacques, cliquons  Quelques nouvelles à partager,

 

 

"Visiteurs", avec éventuellement un "pseudo" et un "mot de passe", vous pouvez déposer une réflexion, une anecdote, une expérience présentée en quelques mots spontanés et simples. Une citation, une pensée, une confidence évoquée avec vos propres expressions me ferait aussi plaisir et permettrait à d’autres de renouer des échanges …

 

"Membres", en vous inscrivant, vous confiez davantage vos coordonnées et vous offrez alors à vos amis une plus large palette de vos éventuelles activités …

 

Quelques nouvelles à partager, cliquer

Merci à l'avance pour votre participation.

 

Haut de page

Lettre adressée à nos amis, à nos compagnons de route :

 

 « L’écho des chemins »

 Aux compagnons rencontrés sur notre "chemin",

Aux ami(e)s de notre "route"

 

 

La vie sème sur notre chemin un lot de découvertes, d’émerveillements, d’épreuves que nous souhaitons parfois partager. Mais bousculés par les exigences quotidiennes, les liens que nous avons tissés avec nos collègues, nos collaborateurs ou nos partenaires, parfois complices ou amis, s’estompent souvent. Nous ne pouvons pas leur rendre visite ou même leur écrire comme nous le souhaiterions.

 

Comment ne pas être un peu nostalgique devant le silence involontaire des personnes rencontrées sur notre chemin et qui poursuivent discrètement leur route  « Un petit tour et puis s’en vont », chacun dans sa direction … Est-ce inévitable ? Faut-il s’en accommoder bon gré mal gré ?

 

Si nous subissons parfois les ennuis d’internet, nous ne saisissons peut-être pas suffisamment les avantages incomparables de cet outil pour préserver nos relations. L’« Echo des chemins » se propose comme un simple lien entre des compagnons qui se sont rencontrés sur le même itinéraire … En acceptant d’y déposer quelques nouvelles, nous pourrons ainsi garder facilement des liens pour continuer à tisser une toile d’amitié avec nos amis …

 

Les réseaux sociaux géants comme LinkedIn, Trombi.com, Facebook, Twitter se développent et les jeunes générations ne peuvent refuser leur participation. Nous sommes pour notre part très réservés devant l’invasion des messageries pour des raisons parfois intéressées. Mais l’usage non commercial et maitrisé du web peut aussi être précieux et positif. C’est l’espoir que nous caressons en ouvrant le réseau  : « L’écho des chemins » qui restera de toute façon un nain. 

 

Il s’agit d’un forum ouvert à tous les navigateurs par internet ou "compagnons de routes", les nôtres, les vôtres mais aussi ceux de vos amis … Quelques salons de discussions : "Ecoute et Partage ", "Parvis", "Sur les chemins" sont déjà ouverts. Si vous faites partie d’une association ou d’un groupe et que vous souhaitez pouvoir contacter ses membres, de nouveaux salons  peuvent être ouverts sans difficulté à votre demande !

Ecoute et Partage connecte en effet des femmes, des hommes, en respectant leur diversité, leurs idées et le libre engagement de chacun. Ecoute et Partage protège votre vie privée et a pour seule ambition de permettre à ses membres « d’écouter et de partager » leurs convictions pour participer à sa façon à la construction d’un monde nouveau en marche.

 

Les messages que nous transmettons à nos anciens ou nouveaux compagnons de route sont un peu comme une bouteille à la mer que nous lançons à nos amis …« Depuis deux ans, j’ai entrepris de … J’ai eu la chance de … Mais je me demande souvent …».

Si vous hésitez encore, sachez qu’un essai ne vous engage en rien. En cliquant et laissant quelques mots, vous ferez de toute façon des heureux et vos amis vous remercient à l’avance :

Quelques nouvelles à partager, cliquer

Comme "Visiteurs", avec éventuellement un "pseudo" et un "mot de passe", vous pouvez déposer une réflexion, une anecdote, une expérience présentée en quelques mots spontanés et simples. Une citation, une pensée, une confidence évoquée avec vos propres expressions me ferait aussi plaisir et permettrait à d’autres de renouer des échanges …

Comme "Membres", en vous inscrivant, vous confiez davantage vos coordonnées et vous offrez alors à vos amis une plus large palette de vos éventuelles activités …

Merci à l’avance pour votre participation mais de toute façon merci déjà de m’avoir permis de reprendre contact avec vous !

 

 

Haut de page

 

 

 

 

Ancienne formule :

- Echo des chemins N°3 de Janvier 2015

- Echo des chemins N°2 de Novembre 2014

- Echo des chemins N°1 de septembre 2014

 

 Nouvelle formule :  Voir ci-dessus Entre - Nous

 

Un ancien combat : Nature et Survie

L'amitié,

 

Comme un arbre,

l'amitié grandit au fil des ans,

ses racines prennent de la vigueur

et lui permettent de devenir grande et forte.

Continuons à prendre soin des racines de notre amitié

de façon à ce que nous puissions encore longtemps

partager notre quotidien

et apprécier chaque jour que nous vivons.

 

Andrée Lapier

 

 

Ecoute et Partage : L'écho des chemins N°3 de Janvier 2015

Introduction

Les jours, les activités, les rencontres sèment sur le chemin de notre vie un lot de découvertes, d’épreuves, d’émerveillements que nous aimerions partager. Mais bousculés par le tourbillon des exigences quotidiennes à satisfaire, les liens que nous avons tissés avec nos compagnons de route s’estompent. Nous ne pouvons plus rendre visite ou même écrire comme nous le souhaiterions …
Alors ?
Une réflexion, une anecdote, une expérience présentée en quelques mots spontanés et simples ; ou une citation, une pensée, une confidence évoquée avec nos propres expressions …
Ainsi sont les messages de « l’écho des chemins » que nous communiquons à nos compagnons de route. Un peu comme une bouteille à la mer que nous lançons à des amis ...
(Voir le sondage en bas de page)

Sommaire

·         Voici quelques "nouvelles" reçues : (top)

Ce dessin nous a été spontanément envoyé par un ami d'Ecoute et Partage des Pays Bas pour manifester sa solidarité :
Pierre Pourchez Voir sa présentation

. Chers amis,
"Je suis furieux et méchant ! Jusqu'à maintenant je pense à Jeanne d'Arc et l'humanité n'a appris rien du tout. C'est pourquoi je dessine , pour montrer et étaler mon opinion et ce que je sens.
Cordialement,
Votre ami Pierre"

Pendant notre visite a St Nicolas de Port vous nous avez informé de votre Fête Noël pendant le mois de Décembre ... peut-être c'est un option de visiter St Nicolas de Port pendant ces jours de fêtes. Qu'est-ce que vous pensez?
Encore quelque chose: maintenant je suis malade a cause de cancer a mon prostate. Demain, mercredi 14 janvier a 06.00 je suis dans l'hôpital et je recois une opération 3 hrs durant. Le chirurgien et les docteurs m'on dit que mon maladie maintenant est très bien de manipuler. Alors, pensez a moi mon ami. Apres l'opération j'ai besoin une therapie pendant 3 mois. Et en avant, merci merci pour vouloir m'envoyer Charlie Hebdo!!
Je vous salue !
Pierre


. Bonjour à tous,
Par hasard, je suis tombée sur un article de la revue La Vie. Cet article nous parle de François 1er dont il me semblait avoir une image positive et relate le massacre des protestants du Lubéron, en 1545 de notre ère, il n'y a pas 5 siècles -pour moi c'est hier. En cinq jours, 3000 personnes sont massacrées, et 600 survivants sont envoyés aux galères, au nom de leur religion et je dirai de la liberté d'expression. Oui, il s'agit de notre culture, en tout cas de ses actes fondateurs.
Aussi, je suis pensive. Je trouve que nous manquons de modestie, que notre évolution est récente, très vite oublieuse de son passé, que notre attitude à l'égard de la souffrance d'autrui (les autres cultures) est très souvent irrespectueuse. Les excès et le fondamentalisme religieux des autres cultures ne doit pas nous faire oublier que nous sommes peu respectables dans notre libéralisme effréné. Je suis contre toute forme d'extrémisme et de terrorisme, mais je ne suis pas Charlie, car j'ai souvent trouvé que leurs dessins étaient dégradants, notamment envers la sexualité. J'ai enseigné la danse pendant toute ma carrière, et j'ai enseigné à des milliers de jeunes le respect d’eux-mêmes et de leur corps. Une sexualité libérée n'est pas vulgaire.
Mais comme vous tous, je suis meurtrie que "ces grands ados naïfs" aient été massacrés par des fous.
Nicole


. Le temps passe, les tensions s'amplifient !
Je me souviens avec émotion d’une jeune fille de famille musulmane dans les années 90 qui me demandait de ne pas céder aux exigences insistantes des pouvoirs islamiques souhaitant que le voile soit accepté dans les écoles. Plutôt que de prendre une position courageuse et claire, le ministre de l’éducation de l’époque, Lionel Jospin, avait alors préféré laisser aux chefs d’établissements scolaires le soin de répondre avec doigté aux situations conflictuelles ...
La situation s’est aggravée et je ne travaille plus dans le monde de l’éducation depuis bientôt quinze ans. Mais il me semble que, depuis longtemps, les positions ou angéliques ou politiciennes des responsables compliquent la tâche des travailleurs sur le terrain. La réaction du peuple à la suite des évènements tragiques récents me prouve cependant que l’espoir ne meurt pas. Nos contemporains, jeunes et anciens, ont montré qu’ils savent être solidaires pour braver le danger. La marée humaine que j’ai vue descendre dans les rue de Nancy dimanche dernier m’a fait énormément plaisir ! Et me laisse espérer. Si nous savons prendre chacun notre place. Et réagir fermement sans tarder davantage.
Pascal

 

Et encore d'autres nouvelles : (top)

. Hiver, musique et bavardage
Bien que l’hiver ne soit pas particulièrement froid, j’ai un peu de mal à le supporter. Peut-être est-ce les années qui s’empilent mais la musique m’aide encore à me réchauffer. Si l’un d’entre vous a envie de parler un peu, qu’il m’appelle (0383490995), ce sera un plaisir pour moi. Bien amicalement à tous.
François


... Quelques mots pour "l'écho des amis"...
Des amis qui se connaissent depuis plus de 45 ans, reliés par un fil qui, si ténu, soit-il, ne s'est jamais rompu.
Des amis qui ont ouvert une brèche dans les années 70, malgré le scepticisme, voire le recul de beaucoup, pour une approche biologique de la vie, et qui constatent maintenant avec effarement que tout est " bio".
Que de travail, de débrouillardise, pour inciter des paysans à une culture sans engrais, à monter une coopérative, à trouver des praticiens , ayant une approche différente -en ce temps là !.
... Des nouvelles de temps à autre, de l'un ou de l'autre.
Pour ma part, c'est avec bonheur, que je vis toujours dans les senteurs de miel et de cire; mes modestes créations font mon plaisir et le plaisirs des visiteurs qui prennent le temps de venir dans mon petit village ...
Claudine

 

Qu'attendez-vous de l'Echo du chemin ? (top)

L"Echo du chemin" commence depuis peu son itinéraire puisqu'il n'est né qu'en septembre dernier. Il parait environ tous les deux mois. Il ne rassemble que quelques inscrits mais n'a pas encore tout à fait trouvé les raisons de sa croisière. Vous êtes donc invités à préciser votre point de vue dans le sondage mis en place pour que vos souhaits soient mieux connus. Vous aussi, cliquer pour donner votre avis
Merci à l'avance pour votre participation.

Haut de page

 

 

 

 

Ecoute et Partage : L'écho des chemins N°2 de Novembre 2014

Introduction

Les quelques lignes qui suivent ne sont pas des articles de professionnels mais elles sont l'écho simple et spontané de compagnons qui souhaitent garder des liens en partageant quelques préoccupations.
Voici donc le n°2 de ce "lien". Vous pouvez évidemment le transmettre à des amis qui seraient heureux de vous découvrir un peu dans cet « Echo ». Ce serait ainsi l’occasion de créer et d’élargir un réseau avec de nouveaux participants. L’Echo du chemin est ouvert à tous, sans aucune barrière, sans aucune restriction …
Toutefois, pour garder la confidentialité des textes transmis et les retrouver facilement, seuls les membres inscrits et participants ont accès à une page du site avec une info qui n'est connue que d'eux.
Bien cordialement à vous ... et à plus.

 

Voici les nouvelles reçues : (top)

. De Géraldine
L'été dernier, au mois d'août, je me suis rendue en Italie pour assister à un congrès international de pédagogie Freinet, entre Parme et Bologne. C'était une première pour moi. J'ai été surprise et émue de découvrir que les 500 participants venaient du monde entier. Il y avait 34 pays représentés ; pas de participants venant d'Océanie, ni des pays anglo-saxons, mais une Québécoise. J'ai fait de très belles rencontres, et j'ai partagé des valeurs qui me tiennent à cœur, y compris avec des participants français, engagés de longue date dans la pédagogie Freinet, que je n'avais pas eu l'occasion de rencontrer auparavant. Je n'ai pas croisé beaucoup d'Italiens ni d'Italiennes, puisque je n'étais pas sur place pour faire du tourisme, mais ceux et celles avec qui j'ai échangé étaient tous et toutes sympathiques, ouverts, accueillants. J'ai aimé chaque moment de mon séjour.
Dans deux ans, le congrès aura lieu au Bénin. Une autre aventure !


. De Jean-Paul
Hello les ami(e)s d'E&P,
Toujours proche de vous en pensée et fidèle lecteur de la lettre mensuelle. Amitiés


. De Jean-Marie
Bonjour à tous. Voici un résumé des aventures que j’ai vécues depuis le printemps de cette année 2014.
Dans la vie bucolique que je mène où toutes les actions s’enchainent et se complètent, j’ai, bien entendu, commencé à soigner mes abeilles et préparer des élevages en vue d’en augmenter le nombre. L’année précoce -et 2014 le fut- est rarement en apiculture une très bonne année. Elle est généralement moyenne ou petite du point de vue de la récolte. Cela est dû à l’étalement des floraisons ; les abeilles comme les hommes, pouvant se trouver ainsi au chômage entre deux périodes actives, consommant ainsi une partie des réserves engrangées.
Je me suis ensuite engagé dans la restauration de la toiture de mon atelier qui m’occupa beaucoup. Sept palettes de tuiles furent nécessaires (chaque palette comptant 240 tuiles). Je suis fier de moi !!!
Comme d’habitude, un peu de militantisme pour la pensée écolo et bio ; la poursuite et la rédaction de l’expérience que j’ai développée au cours des quinze année de ma vie consacrée à l’agriculture biologique.
Puis la rentrée avec le retour des amis qui viennent refaire leur provision de miel. Et Noël qui arrive à grands pas; ainsi encore une année passée comme l’éclair.
Bien amicalement à tous.


. De François
Voici l'automne venu. Je passe mon temps entre mes enfants, mon accordéon et quelques responsabilités associatives scolaires et municipales. Bien amicalement à tous.


. De Pascal
Le monde va cahin-caha et moi-même, je suis certainement, à son image, bien commun … Pourtant, malgré les années qui passent et qui devraient faire de moi un « sage » prudent, je reste naïf, certainement trop confiant. Et émerveillé. Emerveillé par la beauté de la vie, les capacités de la nature, le potentiel des êtres vivants à se renouveler, à se régénérer, à survivre spontanément. Pourquoi notre propre vie ne serait-elle pas, elle aussi, merveilleuse malgré nos maladresses, nos difficultés, nos erreurs ? La nature vit et se renouvelle. Elle meurt et renait. L’automne est là pour nous le rappeler (le printemps également). Nous aussi sommes de passage dans ce monde, sur cette terre à la fois laborieuse et prodigieuse ... Et les amis qui partagent (une partie) de notre destin sont à la fois notre chemin et notre tremplin.

Haut de page

 

Ecoute et Partage : L'écho des chemins N°1 de Septembre 2014

Introduction

Bienvenue au 1er "Echo des chemins d'Ecoute et Partage";
Bienvenue aux nouvelles spontanées de nos amis qui permettent de deviner un peu le "pouls" de chacun, de savoir davantage ce que chacun vit et de nous sentir ainsi un peu plus proches;
Bienvenue à tous les nouveaux compagnons qui accepteront de s'inscrire pour recevoir aussi quelques nouvelles personnelles : http://www.ecoutetpartage.fr/presentation.htm
Et souhaitons longue et généreuse vie à cet "Echo des chemins" qui est un échange spontané interne et n'est adressé qu'à ceux qui souhaitent partager au moins un tout petit peu leur "trésor" personnel.

P.S. Bonne lecture et ... à la prochaine; à bientôt peut-être;
(Ce 1er "Echo des chemin" n'a reçu que 4 réponses et n'est expédié qu'à 8 inscrits !)

Sommaire

·         Voici les nouvelles reçues (top)

. De Nicole
Bonjour,
De retour en Lorraine, j'ai envie de vous partager mon émerveillement.
Oui, la Lorraine a cela de particulier, que vous pouvez partir un mois, et retrouver votre jardin, fraichement et naturellement arrosé. Tout est là qui vous attend, prêt à être cueilli ou ramassé.
Ayant vécu dans le Sud de la France toute la première partie de ma vie, je sais par expérience que vous ne trouviez au mieux, à votre retour, que quelques racines racornies.
Dans un monde cynique, et citadin, je voudrais vous parler a travers le langage silencieux de la nature. Certains parlent de mauvais temps, car la pluie, pour les citadins, c'est du mauvais temps. Je peux vous assurer que l'Est est une terre d'abondance, et que sans l'eau du ciel, nous serions aussi racornis que les racines brulées par le soleil.
Je vous embrasse


. De François,
Bonjour,
Mon temps d’été s’est passé avec trois semaines de cure à Bourbonne les Bains pour rhumatisme et bronchite, suivies immédiatement par une semaine en Italie avec ma famille. Ensuite, comme tout cela m’avait pas mal fatigué, le reste du temps fut partagé entre repos et diverses occupations avec mes enfants.
Depuis les beaux jours revenus, je fais régulièrement quelques marches sur des itinéraires faciles pour moi. Je suis toujours heureux de recevoir un coup de fil. N’hésitez pas à m’appeler : 03 83 49 09 95
Bien amicalement.


. De Jean
Amies et amis
Ce n'est que le début de l'année et je suis déjà un peu débordé. Il y a tant de groupes à remettre en route et tant de demandes auxquelles faire face. IL y a les relations familiales à la fois heureuses et préoccupantes selon les jours. Voici au hasard quelques textes* qui donnent une idée de mes préoccupations Il pourrait y en avoir des dizaines d'autres (d'ordre politique par exemple quand je me ressens comme la plupart des français floué et impuissant, ou concernant la vie de Parvis avec la grande préoccupation du contact avec de plus jeunes ). Je sens l'âge venir et la fatigue avec. je vais néanmoins aller en Algérie à nouveau entre le 25 septembre et le 12 octobre. Je vais voir mon médecin demain matin pour faire le point sur divers symptômes probablement sans gravité, mais je suis quelqu'un de très facilement inquiet. Il n'est pas donné à tout le monde d'atteindre la "sagesse". mais il est toujours possible de rester un être humain comme les autres. Cur ieux de tout et prenant conscience de sa grande ignorance de l'essentiel. Pourquoi chercher autre chose ? Mais par nature l'essentiel est inatteignable ... Et de toute façon je ne suis pas né pour "sauver" le monde ... en tout cas pas moi tout seul, ni peut être pas nous tous ensemble. Il faudrait systématiquement lire les évènements de façon plus ouverte sur le positif. Mais les médias ne nous y aident pas.
Cordialement.

(* NDLR : Jean nous a communiqué 3 textes que nous vous transmettrons si vous le souhaitez. Vous en trouverez notamment un sur notre site dès le mois prochain)

. De Pascal
Bon vent à chacun(e)
Chaque année, la rentrée me plonge dans une cascade d'interpellations ! Souvenirs de rentrées scolaires successives pendant 60 ans derrière ou devant un bureau, rentrées difficiles ou enivrantes , nostalgiques ou usantes, avec des projets spontanés ou muris qui s'enrichissent ou avortent ... Malgré les années qui passent, même aujourd'hui sans bureau, cheminement et espoirs continuent à me nourrir ...
En cette rentrée 2014, le souvenir du départ précipité de mon grand-père Léon mort sous les drapeaux il y a cent ans (le 11 octobre 1914) me hante : Alors que Léon n'aurait pas dû être mobilisé avec une telle charge de famille, il a laissé -dans quelles conditions !- sa femme de 24 ans avec quatre enfants de 5 ans, 4 ans, 3 ans et 1 an (qui deviendra ma mère). Et les larmes amères que son départ a provoqué se sont progressivement figées dans des sursauts d'efforts, de volonté, de générosité et aussi de confiance ...
A plus et à bientôt.

Haut de page

Nature et Survie ...  Années 1975 - 90

 

Quelques croquis explicites de nos anciens combats :

 

Une société de rêve !                                            Une autre assiette

 

 

 

Prendre sa santé en main !                   Le petit élevage, oui mais comment ?

 

 

 

 

Haut de page

 

   Accueil  Plan du Site  Contact

   Agenda  Activités Infos Nouvelles Réflexions   Spiritualité1 

   Mot mensuel  Echo des chemins  Opinions  Citations   Clins d'oeil   Annonces

   Présentation  Rencontre Ateliers Propos  Projets  Loisirs  Sondages